dingiral fulbe
Yoolti leñol, itti yeeweende !





Vidéo à la Une
Seppo FULBE to Paris 30-03-2019
Publié par Adama DIA le 01/04/2019 à 12:05

MALI : POUR RETARD, MODIBO KEITA MET À LA PORTE CINQ MINISTRES LORS DU PREMIER CONSEIL


Rédigé le Lundi 12 Janvier 2015 à 15:30 | Lu 294 fois | 0 commentaire(s)

source:maliactu


Hier, lors du tout premier conseil de cabinet de la nouvelle équipe gouvernementale conduite par Modibo Keita, ce dernier a mis à la porte cinq ministres arrivés en retard.

Les retardataires, Tièman Hubert Coulibaly, Mohamed Ali Bathily, Housseyni Amion Guindo, Mamadou Gaoussou Diarra, et Choguel Kokala Maïga, se sont vus refuser l’accès à la salle par le tout nouveau Chef du gouvernement.

Respectivement Ministre de la défense, Ministre des Domaines de l’Etat, Ministre des sports, Ministre de la Promotion des Investissements et du Secteur privé, et Ministre de la communication (non moins porte-parole du gouvernement), ces Chefs de départements ont tout simplement dû attendre, avec les journalistes, la fin du Conseil de Cabinet à la salle de réception.

Après le Conseil de cabinet, ils se sont tous rendus au bureau du Premier Ministre pour justifier leur retard.

Un retard qui montre à quel point les cadres maliens ne donnent pas le bon exemple. Mais aussi, qui donne un avant-gout de ce à quoi pourrait ressembler désormais le fonctionnement de l’administration malienne, version Modibo Keita. Enfin, pourvu que ça dure et que ce ne soit pas juste un boucan de bienvenue.
 




Naalaŋkaagal | Radio Dingiral Fulɓe | Pour aller plus loin | KABARUUJI | video | Association Dingiral Fulbe | kabaruuji jaayndeeji








........................................................... ..............................................................
so oɗon njiɗi addude ballal e haalirde ndee.



video
Adama DIA | 01/04/2019 | 3885 vues
video
Adama DIA | 22/01/2019 | 17971 vues
KABARUUJI
Adama DIA | 21/01/2019 | 18164 vues
video
| 08/05/2018 | 68377 vues
video
Adama DIA | 12/03/2018 | 77762 vues


guissee
Sunset
bamɗi sare woyndu